Tout ou presque sur la Sono Génésis !!!

Réparations, astuces, aides aux remontages, préparations sur nos Polo...

Modérateurs: fandemapolo, oof-will, dj flex, lozoic, Arsene, TriPolo

Tout ou presque sur la Sono Génésis !!!

Messagede fandemapolo le 18 Juin 08 19:04

Reportage de Francky8 !!!


Image

Alors voilà un rassemblement d'infos sur le fonctionnement, l'installation et le dépannage de la sono Genesis que j'ai pu établir à partir de divers documents trouvés sur internet et à partir " d'expériences " que j'ai faites sur les fameux caissons de basses, qui composent cette installation. Elle est composée d'un autoradio (bien sûr) " Gamma ", d'un ensemble caisson de basses actif et 2 HP 2 voies (médium et tweeter) de 8cm dans les emplacements d'origine à l'avant, et d'un autre caisson de basses relié à 2 HP 1 voie elliptiques dans les emplacements d'origine à l'arrière.

La première partie se rapporte au câblage de la sono Genesis et la deuxième partie est concentrée sur les caissons de basses, puis une petite présentation des autoradios pour finir.

1) Le câblage sur la voiture.

Image

D'abord, voilà le schéma de câblage, c'est de cette façon que le faisceau d'origine des Polo Genesis est établi, ou du moins ça doit ressembler à ça... En tout cas ça marche ! Les couleurs des fils ne sont pas celles d'origine, j'ai fait ça sous Paint...

Pour adapter ce schéma sur une Polo normale, j'ai rencontré quelques problèmes, car je suis un puriste de l'origine, il est donc évidemment hors de question de couper ni même de dénuder les fils d'origine. J'ai donc acheté en centre auto une mini-rallonge pour prises autoradio ISO, que j'ai pu triturer à ma guise et heureusement, car elle a bien souffert, de plus les fils du faisceau électrique de la voiture sont trop courts pour faire directement cette modif. Puis j'ai intercalé cette " mini-rallonge " entre l'autoradio et le faisceau.

J'ai donc fabriqué 2 câbles de 10 conducteurs chacun (1 câble par caisson), qui partent de l'emplacement de l'autoradio puis qui arrivent jusqu'au caissons. Pour ça, j'ai utilisé un très grand câble pour haut parleur que j'ai coupé en 5 morceaux de même longueur, j'ai bien repéré les extrémités et j'ai passé du temps à tout recouvrir de chatterton bien serré. Pour les raccorder aux caissons, il vaut mieux avoir les prises qui vont avec et faire un raccord, sinon c'est une vraie galère. Bien sûr je n'ai pas eu ces prises, j'ai donc utilisé des petites cosses plates que j'ai dû élargir car elles ne voulaient pas rentrer. Il faut également bien faire attention à ce qu'elles ne se touchent jamais (ce serait con de cramer sa Polo à cause de ça). Pour info, la référence du connecteur d'origine est 191 972 725, mais en cas d'indisponibilité, il est possible d'utiliser le connecteur Réf . 893 971 983 pour se brancher au caisson. Ne pas oublier les cosses qui vont avec ! C'est, je pense, la meilleure solution si on n'a pas les prises d'origine, ou si on ne peut plus les avoir (ça m'aurait bien facilité la tâche si j'avais eu ces références à l'époque).

Pour brancher l'alimentation, le signal de mise en route (télécommande) et la masse, de simples dérivations suffisent. Le signal " télécommande " sert à mettre les caissons sous tension (ou à déployer une antenne rétractable motorisée). Sur les Polo Genesis, cette dérivation est prévue sur le faisceau d'origine. Par contre pour le son, il faut intercaler le montage entre l'autoradio et les HP. Concrètement, le son part de l'autoradio, arrive jusqu'au caisson et repart de là jusqu'aux HP. Il n'y a plus de lien direct autoradio – HP, et les HP ainsi raccordés n'ont plus à supporter les basses fréquences, celles-ci étant prises en charge par les caissons sont filtrées et ne sont plus acheminées jusqu'aux HP, ce qui permet de tirer beaucoup plus de puissance des touts petits HP d'origine.

Image

Au premier plan on voit les HP avant (8cm 2 voies) et derrière on voit les HP arrières (1 voie elliptiques).

On remarque que les sorties –HP de l'autoradio ne sont pas représentées sur le schéma, c'est normal il faut les laisser «en l'air " et ne pas les raccorder, c'est fait comme ça à l'origine.
J'ai été obligé d'ajouter un filtre anti-parasites sur l'alimentation car j'entendait le moteur dans les HP (au début c'est marrant mais ça devient vite très agaçant).
J'ai aussi été contraint de raccorder la masse du caisson arrière en parallèle à une bonne masse que j'ai prise directement en vissant une cosse sur un partie cachée de la tôle du coffre (bien gratter la peinture, bien sûr... C'est un peu barbare mais ça va très vite et c'est très efficace), sinon ça faisait des violents accrochages dans les HP à volume élevé (sûrement que j'ai utilisé un câble de section trop faible).

Si vous utilisez un autoradio avec adaptation du volume à la vitesse (comme celui d'origine (modèle " Gamma ")), il faut veiller à ce que la " mini-rallonge " transfère ce signal (fil bleu et blanc sur la Polo), ce qui est rarement le cas. Sur la mienne, j'ai dû rajouter un fil pour ça. Par ailleurs, sur toutes les Volkswagen, les + permanent et + après contact sont inversés par rapport aux autres voitures. Enfin il vaut mieux avoir un multimètre pour être sûr.
A propos de ça, sur la mienne le + après contact n'arrivait jamais, j'était obligé de le relier au + permanent pour que ça fonctionne, mais ça me tracassait quand même. Finalement j'ai trouvé la source du problème dans le contacteur du neiman : j'ai remarqué que le fil du + après contact arrive tout droit au connecteur du neiman, mais il n'y avait aucune broche en face, le fil restait donc " en l'air ". J'ai acheté un contacteur adaptable chez Topwagen (bien moins cher pour cette pièce) et maintenant ça fonctionne : le poste s'allume lorsque la clé est présente dans le neiman, même sans la tourner.

Au sujet de l'adaptation automatique du volume à la vitesse (fonction " GALA "), ça ne marche pas sur la mienne, et pourtant ça fonctionnait avec mon ancienne Polo Genesis. J'ai mis beaucoup de temps à comprendre pourquoi : en fait le fil correspondant au signal de vitesse part de l'autoradio et arrive... au compteur ! Il arrive en réalité à la prise (laissée libre dans mon cas) juste à côté du branchement du câble de compteur. Par ailleurs, il y a un trou à travers lequel on voit l'intérieur du compteur... et bien en fait il a suffit de rajouter un capteur qui détecte la vitesse du compteur et qui envoie l'info dans la prise juste a côté afin que le signal arrive à l'autoradio.


Capteur démonté:

Image


Et capteur monté:

Image

Une fois monté, le volume augmente désormais avec la vitesse, et c'est très appréciable.


2) Les caissons de basses.


Il y a un caisson dans le coffre (facile à fixer sur le côté droit si on a l'armature qui va avec), et un autre sous le bac à batterie (...que j'ai été contraint de percer pour pouvoir mettre les fixations. Attention à la rouille et aux fuites...). Chaque caisson s'apparente à un cylindre en plastique d'environ 25cm de diamètre et 10cm d'épaisseur, muni d'une grille en métal pour protéger les HP. La référence d'origine est 867 035 403.
Certaines Polo Genesis n'ont eu droit qu'a un seul caisson de ce type à l'arrière, le caisson avant était plus petit et n'avait qu'un seul HP.


Image

Image

J'ai eu l'occasion d'ouvrir 4 caissons, ben les 4 avaient le même problème, ils marchaient mais étaient très moyen niveau performances, c'est sûrement le cas de la majorité des caissons qui restent. Voilà déjà pour info le brochage d'un caisson :


Image
Image

On peut tester les HP du caisson sans devoir tout démonter, il suffit d'enlever la grille et mettre l'autoradio en marche, tantôt la balance à gauche tantôt à droite et de tâter les membranes pour " sentir " les vibrations de chaque membrane, mais dans ce cas on entend tout de suite s'il y en a un qui pose problème.
On peut ôter la grille en faisant passer un fil de fer et en tirant fort pour arracher la colle. Attention de ne pas abîmer les HP ! Si l'autoradio n'a pas de réglage de balance (comme celui d'origine), il faut, à la barbare, bloquer les membranes successivement l'une après l'autre en appuyant dessus délicatement (ne pas passer le doigt à travers...), et sentir les vibrations de l'autre.
On est obligé de bloquer une membrane car même si un seul HP fonctionne les vibrations d'une membrane sont transmises à l'autre, via la caisse de résonance commune, et on ne peut pas repérer le HP défectueux vu que les 2 vibreront.
Attention, si l'un des 2 HP externes au caisson ne " donne " pas en plus du problème de caisson, inutile de se précipiter dans le démontage du caisson, le problème vient sûrement de l'autoradio ou de ses connexions, à réparer en premier.

Passons maintenant au démontage du caisson. Alors il y a une méthode pour les ouvrir, il faut d'abord desserrer les vis qui sont au dos...

Image

Elles sont serrées à mort, avec du frein filet et elles ont une tête très fragile... Bref, une belle merde. Si vous avez un tournevis à choc, ça peut peut-être marcher, sinon il faudra faire comme moi : après avoir arrondi la tête de la vis à force de s'acharner dessus, ben y'a plus 36 solutions, j'ai pris ma perceuse et j'ai fait un petit trou en plein milieu, puis un plus gros par au dessus et ainsi de suite jusqu'à ce que la tête saute.
Je me retrouve donc avec des " tiges filetées " qui arrivent à ras bord du caisson et... ça ne s'ouvre pas !... Ben oui, en plus de ça c'est collé à mort, tout le tour (quelle idée, ça aurait été trop simple...). Il faut donc ramollir la colle, pour ça j'ai utilisé un sèche-cheveux que j'ai mis au maxi, puis bien dirigé vers la jonction entre les 2 parties (pas collé contre, sinon adieu le sèche-cheveux). Quand ça devient bouillant, on décale de 5-10 cm et on rechauffe... Et encore... Et on essaye d'écarter, c'est très dur et c'est brûlant (prendre un chiffon ou autre chose pour ne pas se cramer les mains).
Ne surtout pas utiliser de tournevis pour faire levier (vous avez vu le père noël est une ordure ?...), sinon ça va déformer le plastique assoupli par la chaleur du sèche-cheveux, et le caisson ne sera plus refermé de manière étanche, et la qualité du son risque de fort en souffrir. En plus ça ferait d'horribles marques de tournevis.
Je n'ai pas remis de colle au remontage, les restes de la vieille colle suffisent quand c'est bien serré, et j'ai bien fait car j'ai dû les redémonter plus tard. Pour le remontage, j'ai été obligé de mettre des nouvelles vis que j'ai coupé à la bonne longueur, vu que j'ai été contraint de détruire celles d'origine.
Voilà, le caisson est ouvert ! On peut y trouver 2 HP misérables à première vue, un petit circuit électronique et un truc en forme d'escargot dans le fond (Comme quoi, y'a un peu de l'esprit du G là-dedans, c'est peut-être cet élément là le secret du caisson...).
Le circuit électronique est un ampli construit autour de 2 circuits intégrés TDA 1553Q, ce qui développe une puissance de 4x22w par ensemble.
(Ca vous fait sourire ? Attendez d'avoir testé... Comme les " 115 " chevaux de la G40 peuvent paraître faibles à côtés de voitures plus puissantes... sur le papier. Mais dans la pratique...Bon il n'y a quand même pas de quoi faire du SPL, loin de là, mais pour une écoute confortable, la puissance est très largement suffisante, la qualité est exceptionnelle pour une sono " stock ", et ça ne prend pas de place).

Image

Testons les HP, pour ça, il faut les débrancher (sinon on risque de tuer le circuit électronique) puis les faire " crépiter " en utilisant une pile 1,5v (pas du 220...), moins sur le moins du HP et un fil volant du + de la pile jusqu'au + du HP. Et là ben y'en a souvent un qui marche pas. Et comme ils sont enfermés dans la même caisse de résonance, il absorbe une bonne partie du son de l'autre et le rendu est vraiment moyen (l'air comprimé par le premier HP à l'intérieur de la caisse déplace la membrane inactive de l'autre, au lieu de sortir à travers " l'escargot ").
Le problème, c'est que les HP sont moulés, on ne peut pas les remplacer. Il faut donc impérativement tenter de les réparer comme on peut (100% de réussite pour l'instant... d'accord, j'en ai fait que 4, mais c'est rassurant).

Image

Image

Le problème que j'ai constaté à chaque fois provient de la jonction entre le petit fil collé sur la face visible de la membrane et le fil doré souple qui va jusqu'au bornier. Pour y voir clair, on peut ramollir le goudron qui recouvre le petit fil et la jonction avec un fer à souder (en chauffant doucement avec un 30w, ne pas cramer la membrane), et même gratter délicatement au cutter pour mettre à nu ce fil, mais il faut faire très attention à ne pas l'abîmer et à ne pas le couper, c'est extrêmement fragile et on n'a pas le droit à l'erreur, il faut être très méticuleux pour cette manip.
Tester au multimètre entre la membrane et le bornier, pour trouver le pôle fautif. Garder à l'esprit que le multimètre mesure la continuité du fil, mais aussi la résistance interne (proche de 0) de la bobine du HP, ce qui pourrait facilement induire en erreur...

Image

En insistant avec le fer à souder, la pompe à dessouder et le cutter, on arrive à décoller complètement le petit fil. De l'autre côté, il suffit de tirer dessus en chauffant la jonction pour le séparer.
Maintenant il s'agit de rétablir proprement cette connexion. J'ai d'abord essayé de remplacer le fil souple par un fil normal, dénudé et recouvert de soudure. Pour le raccorder, j'ai d'abord enlevé toute la soudure qui se trouvait dans le trou de la jonction sur la membrane avec une pompe à dessouder, il reste alors un trou dans lequel je peux faire passer librement mon fil. Attention à bien le recouvrir de soudure après pour que ça redevienne étanche.
Ca marche mais ça ne dure pas, peu de temps après j'ai dû redémonter et j'ai constaté que le fil s'est coupé net, les allers et venues de la membrane ont cisaillé le fil car il n'était pas assez souple. J'ai donc remis le fil souple d'origine (heureusement que je l'avais laissé dans le caisson !), pour ça je l'ai étamé à ses extrémités (pas évident car la soudure ne prend pas sur ce genre de fil) et j'ai essayé de le raccorder comme à l'origine.
Ca a marché plus longtemps, mais quelques temps après le caisson s'est mis à faire des bruits affreux à chaque coup de basse, pourtant les 2 HP du caisson marchaient encore. En fait c'est parce que j'avais mis trop de soudure et l'inertie de cette soudure a fini par la décoller à cause des mouvements de la membrane, générant ainsi des bruits parasites, à cause du frottement sur la membrane. J'ai donc refait la soudure en mettant le strict minimum, et j'ai utilisé de la cire de bougie pour recouvrir après, c'est bien plus léger que l'étain. Ca marche comme ça depuis plusieurs mois et je n'ai pas encore eu de nouveaux problèmes.


3) Les autoradios.

La sono Genesis a existé avec 2 autoradios " Gamma " l'un en version cassette, et l'autre en version CD. Ils développent 4x22w, RDS, 4 présélections, adaptation automatique du volume à la vitesse (fonction " Gala "), autoreverse et recherche des blancs sur la version cassette. Ils sont protégés par un code qui est demandé chaque fois que le poste est allumé après une coupure d'alimentation.


Version CD :

Image
Version cassette :

Image

Rien de particulier à signaler, il faut juste faire attention à ne pas tirer sur les bords de la façade en plastique pour les démonter, il vaut mieux utiliser des griffes d'extraction prévues pour (à la limite de fines tiges métalliques), sinon la façade se déforme et exerce une pression sur l'écran, risquant alors de le détériorer de manière irréversible (apparition d'une tâche noire).

Enfin, il faut savoir qu'il est totalement inutile d'utiliser un autoradio de forte puissance, car le caisson de basse " désamplifie " le son, et le réamplifie ensuite séparément pour chaque HP, donc c'est 22w et pas " une goutte " de plus.
Au mieux, la puissance serait la même mais on ne pourrait régler le son que sur une partie de la plage de réglage du volume de l'autoradio, au-delà de laquelle il se produira une saturation (donc un son affreux) voire un endommagement des circuits du caisson (cas extrême, quand même). De plus, il serait dangereux pour les HP d'origine et ceux du caissons (qui sont déjà vraiment limite) de les soumettre à une puissance supérieure (c'est possible en remplaçant les circuits TDA 1553Q par des modèles de puissance supérieure... Comme la poulie du compresseur !). Si c'est pour faire des concours SPL, vous pouvez tout virer d'entrée, ce n'est pas fait pour ça.

Voilà j'ai essayé d'être le plus complet possible même si c'est long, j'espère que ça sevira à ceux qui veulent redonner du punch à leur sono, je pense que c'est un équipement qui devrait obligatoirement être présent et fonctionnel sur les Polos Genesis car c'est principalement ça, à mon sens, qui fait toute leur singularité, une Polo Genesis sans sa sono perd un peu de son âme, tout comme une G40 sans son G.

Au fait je suis désespérément à la recherche de la version CD, malheureusement c'est introuvable en france, ils sont tous en Allemagne et de temps en temps il y en a un sur ebay.de, et comme je n'ai pas internet chez moi et ne parle pas un mot d'allemand (c'était le cours où tout le monde était tellement largué que c'était un carnage... si j'avais su à l'époque :roll: ), c'est galère d'en choper un.
Si quelqu'un a souvent l'occasion d'acheter "outre-rhin" et qu'il a la possibilité de m'en prendre un, qu'il n'hésite pas à m'envoyer un MP :wink:
Polo G40 1988 206000 kms / Seat Ibiza SDI 2000 358000 kms / Audi A6 1.9Tdi 130 2002 295000 kms
Avatar de l’utilisateur
fandemapolo
Détordeur de Polo ! Modérateur
 
Messages: 13052
Inscription: 11 Aoû 05 17:26
Localisation: 45 Orléans

Retourner vers La R.T.P (Revue Technique Polomobile)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités